選擇您的語言

成功案例


  Avoir des jumeaux alors que je n’ai jamais eu mes règles? Avant la rencontre avec Dr. Hun-Chi Chang, des médecins m’avait annoncé: “Il est impossible d’avoir des enfants pour quelqu’un comme vous qui

Avoir des jumeaux alors que je n’ai jamais eu mes règles? Avant la rencontre avec Dr. Hun-Chi Chang, des médecins m’avait annoncé: “Il est impossible d’avoir des enfants pour quelqu’un comme vous qui ne pouvez avoir des règles que par médication!” 

Il y a une dizaine d’année, à l’âge de 16 ans, je n’avais toujours pas mes règles. Selon ma mère, cela pouvait être dû aux problèmes héréditaires, car dans ma famille, les femmes ont leurs règles tardivement en général. Pourtant mes règles ne venaient toujours pas, pour une femme, les règles signifient la sexualité, j’étais donc angoissée. Ma mère m’a amenée voir un gynécologue qui m’a dit que mon ultérus était plus petit, pourtant, des médecins que j’ai consultés depuis ont donné chacun des explications différentes.

À l’âge de 18 ans, mes règles ne venaient toujours pas, je suis allée dans un grand hôpital au centre de Taiwan, j’ai fait une prise de sang, une consultation vaginale, et on m’a prescrit de la progestérone, et le résultat? Toujours pas de règles! Une gynécologue très connue à Feng Chia m’a prescrit un médicament par voie orale pour 21 jours et pour la première fois dans ma vie, j’ai eu mes règles! Jusqu’à ce moment-là, il n’y a aucun médecin qui m’a donné une explication sur la cause de mon aménorrhée et un médecin d’un grand hôpital du centre de Taiwan a déclaré qu‘“il est impossible d’avoir des enfants pour quelqu’un comme vous qui ne pouvez avoir des règles que par médication!”; en l’écoutant, j’ai retenu mes larmes mais en sortant du cabinet de consultation, j’ai commencé à pleurer très fort. Cela faisait de la peine à ma mère qui me regardait et elle a essayé de me consoler en disant: “ne pleure pas…, à la limite on ne se marie pas.” Mais je savais que ma mère avait des sentiments mélangés, elle ne voulait pas me voir triste tandis qu’elle-même l’était…

Quand j’ai rencontré mon actuel mari, j’ai eu peur pour notre relation à cause de mon problème physique, je m’inquiétais de ne pas pouvoir donner d’enfants si nous voulions rester ensemble. Je lui ai avoué que “je n’ai pas eu ma ménarche.” Je me suis sentie inférieure en avouant ainsi, pourtant sa reaction m’a surprise, d’un optimisme il m’a repondu fermément: “Avec le progrès des sciences, nous n’avons rien à craindre!” En voyant son regard ferme et confiant, ma peur a disparu petit à petit. Avec l’encouragement et l’accompagement de mon mari, j’ai pris le courage d’accepter sa demande au mariage, pourtant je n’ai pas cessé la recherche des solutions à mon problème: j’ai pris des médicaments traditionnels chinois, ma mère est allée consulter des oracles, mais il n’y a toujours pas eu de résultat. Après on nous a parlé d’un médecin traditionnel chinois très connu à Yulin, je suis allée le voir et j’ai pris des médicaments, pendant six mois je n’avais pas mes règles, le médecin m’a demandé de lui accorder encore 3 mois, mais cela n’a toujours pas réussi. Nous avons pensé à aller dans un grand hôpital, à l’époque nous ne connaissions pas encore Dr. Chang. Nous avons cherché sur internet en entrant mon symptôme comme mot-clé et le moteur de recherche a ressorti le nom de Dr. Chang. Nous sommes allés le voir en voulant connaître simplement la cause de mon aménorrhée, mais la réponse de Dr. Chang nous a étonnés, il a dit: “Que vous vouliez connaître la cause ou avoir des enfants, vous aurez certainement des enfants.” La fermeté et la confiance de Dr. Chang nous ont décidés d’essayer coûte que coûte une fécondation in vitro en cycle naturel, alors que nous ne connaissions encore rien sur la fécondation artificielle et les bébés-éprouvette.

J’étais pleine d’espoir pour le premier traitement. En effet j’ai gâté la reputation de Dr. Chang dont il est fier comme le médecin à moindre injections. J’ai eu au total une vingtaine d’injections et Dr. Chang a dit que j’étais sa patiente qui a eu le plus grand nombre d’injections. Pourtant la première récolte n’a pas réussi, après l’opération, Dr. Chang m’a dit gravement: “Desolé, je n’ai pas pu vous aider cette fois-ci.” Il se trouvait que l’on n’a pas récolté d’oeufs de bonne qualité, ce n’était que des oeufs clairs. C’était tellement dur quand l’espoir tourne au désespoir, je ne pouvais pas travailler pendant toute la journée, je ne pouvais pas faire quoi que ce soit et j’ai pleuré pendant une journée entière.

Dr. Chang et son équipe ont continué à m’encourager à ne pas abandonner et mon mari était prêt à m’accompagner pour un nouveau défi. Dr. Chang a déduit que mon problème serait d’une aménorrhée secondaire et il a calculé la date exacte de l’ovulation. J’ai pris Meliane pendant 2 mois pour régulariser mes règles et aussi laisser reposer les ovaries. Pour le deuxième traitement, j’ai reçu une dizaine d’injections, c’est beaucoup par rapport à ce que les autres patientes de Dr. Chang ont reçu, mais c’était moins dur par rapport à la FIV traditionnelle. La deuxième récolte a duré longtemps, Dr. Chang m’a proposé de prendre une injection analgésique car le nombre d’oeufs était plus élevé, mais j’ai refusé. Pendant le processus, j’ai senti l’angoisse et un peu de douleur, mais c’était acceptable, finalement, on a pris 6 oeufs, Dr. Chang et son équipe ont pris les 4 meilleurs embryons pour le transfert, ensuite il a fallu attendre le 20 octobre pour connaître le résultat…

Pendant cette période d’attente, j’étais inquiète et n’osais pas trop bouger, je vivais confortablement comme une princesse, mais j’ai commencé à m’ennuyer après avoir passé quelques jours à m’allonger au lit et regarder la télé toute la journée. Au bout de quelques jours encore, j’ai commencé à sentir une distension abdominale uncomfortable, j’ai donc appelé un conseiller qui, ayant fait une évaluation, m’a proposé de revenir faire le test de grossesse (le 19 octobre, un jour avant la date prévue). Mon mari et moi avons décidé de revenir à la clinique, et nous étions très nerveux ce jour-là mais quand on m’a félicitée pour être tombée enceinte, toutes les sensations désagréables ont disparu tout de suite. Dr. Chang a prévu un bébé et j’ai dit, déçue: “J’aurais tellement envie d’avoir des jumeaux!” Sur le chemin du retour j’étais comblée de joie. Condamnée à l’âge de 18 ans à ne jamais avoir d’enfants, j’ai eu cette chance de vincre l’impossible.

Le 26 octobre je suis retournée à la clinique pour avoir la précision sur le nombre de bébés. Pendant l’échographie, Dr. Chang a montré sur l’écran et dit d’une manière mystérieuse: “Un bébé, grossesse intra-utérine!...Ouai!...Un deuxième…mais ce n’est pas très clair” Wow, c’est comme ce que j’avais souhaité, des jumeaux probablement! Nous sommes rentrés à la maison tous contents en attendant le prochain retour pour examiner la palpitation des bébés. Le 9 novembre est un jour étonnant, j’allais pouvoir être sûre si j’aurais des jumeaux, Dr. Chang a fait l’échographie soigneusement, mais ce qui est différent c’est qu’il a dit d’un ton bizarre: “Palpitations de deux bébés, oh! Non, c’est 3 bébés!” Ah! J’étais sidérée cette fois-ci, trois bébés, je ne savais pas à quoi penser, des triplés…
Finalement Dr. Chang m’a conseillé d’arrêter de prendre la progestérone pour voir si les embryons allaient arrêter de se développer, mais…tous les trois étaient plus forts que jamais. Après une discussion avec mon mari, nous étions obligés de prendre la décision de diminuer le nombre d’embryons. Cela nous était unsoutenable quand nous voyions les formes si mignonnes des bébés sur l’échographie. Le gynécologue nous a expliqué les avantages et inconvénients, nous avon décidé enfin de réduire le nombre des embryons…A l’état actuel, nous avons diminué le nombre des embryons, je me repose la plupart du temps, le parcours a été très difficile, il y avait des soucis aux différentes étapes, mais j’ai eu de la chance d’avoir rencontré des personnes gentilles, y compris mon mari, ma famille, Dr. Chang, les conseillers, les techniciens, qui sont comme des amis pendant cette période où j’étais désarmée. Je peux solliciter leur aide à tout moment quand j’ai des problèmes. Je souhaite aux femmes désarmées de retrouver leur bonheur comme moi après tant de péripéties.


 

回到治療心得

o,oL,ֲC,[m,ao֮,
宏孕診所 Copyright © 2013 All Rights Reserved   今日瀏覽人數:246   總瀏覽人數:779816
地址:台北市中正區新生南路1段56號14樓 預約電話:02-2392-1920 意見信箱:ss091436@gmail.com 贊助單位:經濟部國際貿易局